Vœux du Val d’Ille

3 janvier 2013

Voeux-VIC’est à Guipel, dans les nouveaux locaux du garage Champalaune, que s’est déroulée la cérémonie des vœux du Val d’Ille, le 10 décembre dernier. L’occasion pour le président Daniel Cueff de rappeler les orientations politiques de la Communauté de communes et les enjeux à relever pour les prochaines années. 

 

Organisée chaque année dans une entreprise différente, la cérémonie des vœux du Val d’Ille est une façon pour la Communauté de communes d’exprimer sa considération et sa reconnaissance aux forces vives du territoire. Elus, personnel communautaire, chefs d’entreprise, responsables associatifs… plus de 200 personnes étaient réunies à cette occasion, le 10 décembre.

Après avoir remercié le garage Champalaune pour son accueil, le président Daniel Cueff, entouré des 9 vice-présidents, a exprimé son soutien à la filière automobile malmenée, tout en soulignant l’enjeu que représentent les déplacements sur le plan écologique et économique. Il a rappelé la volonté de la Communauté de communes de développer les modes doux, évoquant les infrastructures en cours de réalisation pour favoriser l’intermodalité. « Nous avons à ce titre reçu le Trophée breton du développement durable ».

Prônant le développement de la voiture électrique et un aménagement du territoire favorisant son usage, il a naturellement abordé la question de l’énergie, un enjeu essentiel pour l’avenir. « Nous travaillons sur des boucles énergétiques locales, avec le soutien de la Région », a-t-il annoncé. « Nous avons des projets de production d’énergie, notamment photovoltaïque ».

Le déploiement de la fibre optique sera également l’un des enjeux majeurs des prochaines années pour permettre à tous d’accéder à l’Internet à très haut débit. « Nous ferons des propositions pour doter notre territoire au maximum de fibre optique ».

 

Moyens financiers

et humains

 

En parallèle à ces questions, » il nous faudra envisager une autre forme de démocratie pour que le citoyen puisse s’impliquer, pour trouver des solutions ici et maintenant ». Mais tous ces projets ne pourront se développer sans moyens financiers suffisants. « La suppression de la taxe professionnelle nous a fait perdre une grande partie de notre dynamisme », témoigne Daniel Cueff. Le Val d’Ille a donc décidé d’agir sur l’un des leviers fiscaux possibles en instaurant une taxe sur le foncier bâti. « La législation actuelle nous interdit de différencier le taux selon qu’il s’agit de particuliers ou d’entreprises », regrette le président, qui juge ce système « pas tout à fait juste ». Plaçant ses espoirs dans l’acte 3 de la décentralisation, qui devrait être accompagné d’une nouvelle réforme fiscale, Daniel Cueff a souhaité « que des possibilités d’autonomie financière soient octroyées par l’Etat ».

Enfin, le président a rappelé que « tout cela n’aurait aucun sens si la finalité de la politique n’était pas le bien-vivre ensemble ». Après avoir remercié les élus pour leur implication dans le bien et l’intérêt commun, il a salué la fonction publique territoriale : « Sans les fonctionnaires, nous ne pourrions pas réaliser notre projet politique ». Pour terminer, Daniel Cueff a rappelé le rôle prépondérant des associations dans la vie locale, les remerciant pour leur action.

Venu comme chaque année partager ce moment de convivialité avec les élus et les acteurs locaux, Jean-Louis Tourenne, président du Conseil général et ancien président du Val d’Ille, a salué « la volonté permanente de la Communauté de communes d’anticiper sur les évolutions, les défis à relever… ». Invitée à son tour à prendre la parole, la nouvelle députée Nathalie Appéré a souligné « la qualité du projet du Val d’Ille, la force de la solidarité qui anime les élus ».

Cette cérémonie fut aussi l’occasion pour Daniel Cueff de remettre la médaille d’honneur régionale, départementale et communale à Hervé Hilliard, agent travaillant depuis plus de 20 ans au service voirie du Val d’Ille. Pour conclure, le vice-président Lionel Van Aertryck a félicité le peintre Alsim pour son œuvre réalisée dans le cadre du concours Couleurs de Bretagne à Saint-Symphorien, qui a servi d’illustration à la carte de vœux du Val d’Ille, avant d’offrir le tableau au maire de Saint-Symphorien. La soirée s’est poursuivie « en off » autour d’un buffet 100% bio, préparé par l’EHPAD de Guipel.

Laisser un commentaire

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »