Le Val d’Ille tisse sa trame verte et bleue

3 janvier 2013

reunion-trame-verteLa Communauté de communes du Val d’Ille s’est engagée dans l’élaboration d’un schéma des continuités écologiques de son territoire, la trame verte et bleue. Le but est de définir avec les acteurs locaux des actions à mettre en place pour préserver et renforcer la biodiversité locale.

 

La Trame verte et bleue est une mesure phare du Grenelle Environnement qui vise à enrayer le déclin de la biodiversité. Il s’agit de préserver et reconstituer à l’échelle nationale un réseau écologique cohérent, aussi bien terrestre (trame verte) qu’aquatique (trame bleue), qui permette aux espèces animales et végétales de circuler, s’alimenter, se reproduire…

La Communauté de communes du Val d’Ille a déjà mis en place différents projets qui contribuent à la préservation de la biodiversité et des milieux naturels : reconstitution du maillage bocager, gestion différenciée des espaces verts, fauchage tardif, sauvegarde des vergers, mise en valeur des sentiers de randonnée, filière bois… Pour renforcer ces actions et leur donner une meilleure lisibilité, elle a décidé d’établir un schéma de la trame verte et bleue à l’échelle de son territoire. « On souhaite donner un cadre à nos projets environnementaux, montrer qu’il y a une cohérence entre les différentes actions menées », explique Sabina Badea, chargée de mission environnement au Val d’Ille.

Pour ce faire, une étude a été lancée en juillet 2012. Dans un premier temps, il s’agissait de collecter, compiler et analyser toutes les données existantes sur les espèces et les milieux naturels du Val d’Ille. Ce diagnostic a permis d’identifier les zones intéressantes pour la biodiversité (bois, bocage, vergers, cours d’eau, zones humides, mares…), ainsi que les obstacles à la circulation des espèces, et de les cartographier. « Cette cartographie n’est pas exhaustive, mais elle montre que la trame verte et bleue est assez fragmentée sur le Val d’Ille, commente Sabina Badea.

Le but de cette étude est de définir les enjeux du territoire en termes de biodiversité et les actions à mettre en place pour restaurer ou préserver les continuités écologiques, en prenant en compte les activités humaines. « Pour espérer avoir une influence significative sur la biodiversité, il est nécessaire de mobiliser et sensibiliser les différents acteurs qui interviennent sur le territoire », souligne l’élue référente de la commission corridors écologiques, Aude Pelichet. La trame verte et bleue doit en effet devenir un véritable outil d’aménagement du territoire, qui permettra aux collectivités territoriales de prendre en compte les continuités écologiques dans leurs projets d’aménagement et leurs documents d’urbanisme, comme le prévoit la loi.

Un comité de pilotage a donc été constitué en septembre dernier, réunissant une quarantaine de partenaires et d’acteurs locaux : adjoints à l’environnement, Conseil général, Conseil régional, Pays de Rennes, ICIRMON, syndicats de bassins versants, GEDA, agriculteurs, gestionnaires des carrières, associations environnementales… « Il s’agit de voir comment on peut limiter notre impact sur la trame verte et bleue et relier entre elles les zones intéressantes », expose Sabina Badea. « Chaque partenaire proposera des actions en fonction de ses compétences et des terrains qu’il gère ».

Un programme d’actions devrait être fixé pour mars  2013. « Nous souhaitons nous inscrire dans le dispositif des contrats nature territoriaux proposés par la Région, qui permettent de bénéficier d’un accompagnement financier », indique Aude Pelichet. Une réunion publique d’information sera organisée fin mars pour présenter l’ensemble de la démarche.

Laisser un commentaire

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »