Le Val d’Ille s’engage pour une agriculture viable

9 juillet 2010

PLADans un contexte difficile pour l’activité agricole, les collectivités souhaitent agir localement en faveur d’une agriculture viable. La Chambre d’Agriculture 35, la SAFER Bretagne, le Pays de Rennes et ses communautés de communes se sont engagés dans un partenariat pour mettre en œuvre le Programme local de l’agriculture.

Jeudi 10 juin, de nombreux élus, agriculteurs et acteurs du monde rural étaient réunis à la mairie de La Mézière, à l’occasion de la signature officielle du Programme local de l’agriculture par la Communauté de communes du Val d’Ille. Fruit d’une réflexion collective à l’échelle du Pays de Rennes, ce programme vise à mieux prendre en compte l’agriculture dans toutes ses dimensions, favoriser son développement économique et accompagner ses mutations grâce à une collaboration pérenne et renforcée des collectivités. D’abord signé le 25 février 2008 par La Chambre d’Agriculture 35, la SAFER Bretagne, le Pays de Rennes et Rennes Métropole, ce document est aujourd’hui validé par l’ensemble des EPCI du Pays de Rennes, soit quatre communautés de communes supplémentaires : Val d’Ille, Pays d’Aubigné, Pays de Liffré et Pays de Châteaugiron. « Un document unique, mais qui va se décliner dans chaque EPCI avec des logiques différentes », a précisé Bernard Poirier, président du Pays de Rennes.

Daniel Cueff, président du Val d’Ille, a présenté les objectifs généraux de cet accord-cadre établi pour une durée de trois ans renouvelable. Il s’agit, notamment, de mettre en place un observatoire de l’agriculture, qui permettra à la fois de suivre l’évolution de l’activité agricole locale sous différents aspects et d’être une instance de dialogue entre les organismes agricoles, les élus et la société civile. Le PLA doit aussi répondre à un enjeu de taille : concilier urbanisme, foncier et agriculture. La consommation d’espace est, en effet, un problème crucial. Le Pays de Rennes perd environ 776 ha de surface agricole par an ; sur le Val d’Ille, on a perdu 372 ha entre 2000 et 2006 et le nombre d’exploitations est passé de 224 à 189 (sans compter St-Symphorien qui a rejoint le Val d’Ille en 2009). Pour permettre à une agriculture viable de se maintenir, les collectivités doivent donc mieux prendre en compte les exploitations agricoles dans leurs politiques : anticipation foncière, aménagement parcellaire, mise en oeuvre du SCoT et des PLU, déplacements agricoles… « Toutes les communes ont décidé d’une maîtrise radicale de leur foncier, notamment en ce qui concerne l’étalement urbain », a indiqué Daniel Cueff. « Sur le Val d’Ille, le PLH prône une gestion économe de l’espace avec un minimum de 15 logements à l’hectare ». Pour Gilles Guillomon, élu à la Chambre d’agriculture, « cette économie d’espace est une obligation. On a de gros efforts à faire ». La Bretagne consomme en effet deux fois plus d’espace par habitant que la moyenne nationale.

Autres pistes de travail de ce PLA : la valorisation des multiples rôles du bocage, l’adaptation de l’agriculture au nouveau contexte énergétique et climatique (maîtriser les consommations et développer les énergies renouvelables dans les exploitations, réduire les émissions de CO2, anticiper l’impact du réchauffement climatique sur la production), le renforcement des liens entre les citadins et les agriculteurs par une meilleure connaissance réciproque et le développement des activités agricoles tournées vers la ville : circuits courts, produits locaux, accueil à la ferme…« Le monde agricole est de plus en plus contraint par le poids d’une économie de plus en plus libérale. Cela impose aux exploitations agricoles de repenser leur organisation, voire de changer de production », a souligné Gilles Guillomon.

Pour le Val d’Ille, l’une des rares communautés de communes a avoir inscrit l’agriculture dans ses compétences, ce PLA est important puisqu’il vient appuyer ses efforts pour développer le bio, le maraîchage de proximité, les circuits courts… comme l’action « Préférez local » lancée en 2009, qui a permis de mettre en réseau les derniers commerces alimentaires de proximité avec des producteurs locaux.

Laisser un commentaire

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »