La cérémonie des vœux du Val d’Ille a réuni 300 personnes à Saint-Symphorien

5 janvier 2012

voeux-VI-2012Près de 300 acteurs de la vie locale étaient réunis, lundi 12 décembre, dans les locaux de la Menuiserie André, à Saint-Symphorien, pour assister à la cérémonie des vœux du Val d’Ille. À cette occasion, le président Daniel Cueff a effectué un petit tour d’horizon des actions menées par la Communauté de communes depuis 2008.

En préambule, Lionel Van Aertryck, vice-président en charge de la communication, a présenté le rapport d’activités 2010, le premier du Val d’Ille, publié en octobre dernier. Rappelant la volonté de la Communauté de communes d’inscrire ses actions dans une logique de développement soutenable, il a souligné la nécessité et la difficulté d’en évaluer les impacts au regard de cet objectif : « Je souhaite que nos outils de mesure s’améliorent pour que chacun d’entre nous puisse faire ses choix en toute connaissance de cause et d’effet sur le monde ».

Après avoir remercié l’entreprise André pour son accueil, le président Daniel Cueff a évoqué le projet de territoire, qui s’est matérialisé par la signature de la Convention des Maires en 2009, puis par le Plan climat-énergie en 2011, pour mieux répondre à l’urgence écologique. « Nous nous y sommes mis très concrètement », a rappelé le président, avant de passer en revue les différentes actions menées par la Communauté de communes dans ce cadre.

Depuis 2008 en effet, le Val d’Ille a pris de nouvelles compétences, notamment celle de l’agriculture biologique de proximité : « Nous essayons de développer les circuits courts et de favoriser l’agriculture de proximité en faisant l’acquisition de foncier que nous dédions à des projets d’agriculture durable », a expliqué Daniel Cueff. La Communauté de communes travaille aussi sur les déplacements pour réduire les émissions de CO2 et faciliter la mobilité des habitants : « Nous avons pensé à une stratégie sur plusieurs années pour avoir une mobilité durable et partagée ».

Poursuivant son inventaire, le président a rappelé la politique du Val d’Ille concernant les énergies renouvelables : le développement de la filière bois-énergie à travers le programme Breizh Bocage (plus de 80 km de haie plantés en 2010), le projet de parc solaire photovoltaïque à Melesse… « L’autonomie énergétique du territoire passe par la production, mais aussi par la sensibilisation des citoyens à la maîtrise de la consommation électrique ».

Autre axe de travail important pour le Val d’Ille, le développement des éco-activités et l’aménagement des zones d’activité. Le président a souligné la sobriété du Val d’Ille en terme de consommation de foncier : « Ce sont plus de 108 hectares auxquels nous avons renoncé afin d’orienter notre développement vers la requalification des zones existantes ». La ZA de la Bourdonnais, dont le chantier va démarrer en 2012, servira de site de référence.

Quelques nuages

La réforme fiscale des collectivités est entrée pleinement en application en 2011 : « Nos recettes sont définitivement bloquées à ce qu’elles étaient en 2010 », regrette Daniel Cueff, qui fustige au passage l’incohérence de cette loi. La réforme territoriale a aussi marqué l’année 2011 : « Une réforme que nous avons combattue », relate l’élu, évoquant l’Appel pour l’équilibre urbain de la Bretagne lancé à son initiative, avec plusieurs personnalités bretonnes. Autre sujet de mécontentement : les pressions d’une « chambre consulaire, qui a demandé au Préfet de mobiliser tous les moyens utiles pour conduire à l’abandon du projet de parc solaire ».

La solidarité

« Cette économie dont je viens de vous parler n’a de sens que si elle est portée par une exigence de solidarité », a rappelé le président. Une solidarité que le Val d’Ille met en œuvre dans ses différentes politiques : la création du CIAS du Val d’Ille, l’ouverture de l’EHPAD en 2011, l’accueil de la petite enfance, la pépinière de l’économie sociale et solidaire, la politique jeunesse, le maintien du commerce de proximité, le logement social écologique, l’action culturelle, la promotion de la lecture publique, le Point accueil emploi, la promotion des TIC, la vie associative…

Pour conclure, Daniel Cueff a remercié les forces vives du territoire ainsi que le personnel communautaire, avant d’inviter la présidente de l’association « Peuples des forêts primaires » à dire quelques mots de sa lutte contre la déforestation mondiale.

Laisser un commentaire

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »