Un nouvel EHPAD ouvre ses portes à Guipel

8 février 2011

maison-de-retraite-guipelC’est l’aboutissement d’un projet de longue haleine, mené par la Communauté de communes du Val d’Ille. Après dix ans de gestation, l’EHPAD de Guipel a enfin ouvert ses portes, le 31 janvier. Baptisé « Maison de la Vallée Verte », l’établissement dispose de 47 places d’accueil pour personnes âgées dépendantes. 

Implanté en plein centre bourg, face à la mairie, sur un terrain de 1,2 hectare mis à disposition par la commune, la Maison de la Vallée Verte présente une architecture sobre et élégante, habillée de bardages en bois, qui s’intègre parfaitement au paysage. Surplombant la vallée (d’où elle tire son nom), la structure se développe sur deux niveaux, qui épousent la pente naturelle du terrain, et se divise en deux ailes, autour d’un jardin clos. Conçu dans l’esprit de la Haute qualité environnementale, ce nouvel établissement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) abrite 47 chambres individuelles, réparties en deux unités de vie : 15 chambres en rez-de-chaussée, en maison de retraite classique, et 32 chambres en rez-de-jardin, dans une unité de soins spécifiques pour les personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer ou autres troubles apparentés.

Les premiers pensionnaires commencent à s’installer et à découvrir leur nouveau lieu de vie. « Les arrivées vont s’échelonner entre février et mars », indique la directrice, Béatrice Le Gal.Avec ses 2350 m2 de surface utile, l’EHPAD offre des espaces de vie agréables, fonctionnels, aérés et lumineux. Les chambres (22 m2)sont meublées et équipées de tout le confort : lit médicalisé, téléviseur à écran plat, téléphone, salle d’eau adaptée… Toutes bénéficient de larges ouvertures et d’une jolie vue sur le parc ou le jardin thérapeutique (qui seront plantés à l’automne). À noter que la conception bioclimatique du bâtiment, ainsi que le chauffage par le sol, offre un grand confort thermique, été comme hiver. « Le résidant peut amener son propre mobilier et personnaliser sa chambre », précise la directrice.

Les espaces communs permettent aux pensionnaires de partager des moments conviviaux entre eux ou avec leur famille et favorisent une vie sociale riche : salles d’activités, salons, salle à manger modulable dotée de grandes baies vitrées s’ouvrant sur une terrasse et un jardin clos, salon de coiffure, cuisine thérapeutique… Confort, convivialité et ouverture vers l’extérieur ont été privilégiés, tout en veillant à la sécurité des résidants, notamment des personnes désorientées. L’aménagement et l’organisation du bâtiment en unités de vie permettent de s’adapter aux contraintes du grand âge et aux spécificités de la maladie d’Alzheimer, comme la déambulation. Les couleurs, par exemple, facilitent le repérage des lieux. « On va respecter au maximum la liberté d’aller et venir des résidants. Il faut vraiment que ce soit un lieu ouvert, en interaction avec la commune, où les gens aient envie de venir ».

Côté restauration, les repas sont préparés sur place, en tenant compte des régimes et goûts alimentaires de chacun. « On privilégie les produits de saison bio et les circuits courts ». Une table d’hôte est également ouverte aux personnes âgées de la commune, qui peuvent venir prendre leur repas à l’EHPAD, sur réservation 48h à l’avance.

Pour assurer le bien-être physique, moral et matériel des résidants, une équipe de 32 salariés a été recrutée : aux côtés de la directrice, un médecin coordonnateur, trois infirmières, onze aides soignantes, un psychologue, trois cuisiniers, dix agents de service hôteliers, une animatrice et une secrétaire comptable contribuent au bon fonctionnement de l’établissement. « Le projet de vie est en cours d’élaboration. Il sera écrit au fur et à mesure avec l’équipe », annonce Béatrice Le Gal.

Portée par le Val d’Ille, cette réalisation représente un investissement de 5,5 millions d’euros, financé en partie par l’Etat, la Région et le Département. L’EHPAD est géré par le Centre intercommunal d’action sociale du Val d’Ille, créé par les élus à cet effet.  Son habilitation à l’aide sociale lui permet d’accueillir des personnes à revenus modestes. Le prix de journée est fixé à 56,19 euros.

Laisser un commentaire

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »