Les Restos du Cœur entrent en campagne

22 décembre 2012

resto-du-coeurLa 28e campagne d’hiver des Restos du Cœur vient de débuter, sur fond de crise. Au centre de distribution de Melesse, les bénévoles mettent tout en œuvre pour accueillir et aider les plus démunis, dont le nombre ne cesse de croître.

Alors que la crise économique sévit toujours et que la pauvreté touche de plus en plus de Français, « Les Restos du Cœur », fondés par Coluche en 1985, sont plus que jamais indispensables. En cinq ans, le nombre de personnes accueillies a augmenté de plus de 30%. Et à l’ouverture de cette 28e campagne, les prévisions ne sont guère optimistes : toutes les permanences ont enregistré entre 5 et 7 % d’inscriptions supplémentaires par rapport à novembre 2011.

Pour faire face à la demande, 63000 bénévoles se mobilisent tout au long de l’année, au sein des 2 040 centres de distribution. Autant dire qu’ils ont du pain sur la planche ! À Melesse, ils sont seize, « toujours la même équipe, bien soudée », venant de toutes les communes alentour pour donner de leur temps, recueillir et stocker les dons de nourriture, accueillir les bénéficiaires et les aider à joindre les deux bouts. La saison précédente, ils ont servi pas moins de 18 764 paniers-repas à 137 foyers, contre 17 238 pour 92 en 2010. « Nous inscrivons de nouveaux bénéficiaires chaque année », constate Annick Rault, la responsable du centre de distribution.

Les situations des personnes accueillies sont très diverses : femmes seules avec enfants, chômeurs en fin de droit, handicapés percevant une trop faible pension, retraités, étudiants… Si majorité des bénéficiaires sont demandeurs d’emploi, de plus en plus d’actifs sont également  concernés par l’aide alimentaire.

Chaque personne accueillie a droit à une certaine quantité de nourriture, qui lui permet de préparer quotidiennement un repas complet et équilibré pour tous les membres de son foyer. Une fois par semaine, le jeudi après-midi, les bénéficiaires viennent s’approvisionner en choisissant librement leurs produits dans chaque groupe d’aliments (protéines, féculents, légumes, laitages, etc.), en fonction du nombre de points qui leur a été préalablement attribué.

Pour alimenter ses rayons, le centre de distribution de Melesse s’appuie sur l’antenne départementale, mais il compte aussi beaucoup sur les denrées récoltées chaque semaine auprès de la grande distribution, « la ramasse », comme disent les bénévoles. « Sans les dons des grandes surfaces, on n’aurait pas de quoi ouvrir toute l’année ». En effet, depuis quatre ans, l’activité des Restos melessiens ne s’arrête pas avec l’arrivée des beaux jours, la distribution se poursuit pendant l’intercampagne, d’avril à fin novembre, pour les publics les plus vulnérables.

Les collectes ponctuelles auprès du public, à la sortie des supermarchés, permettent aussi de refaire les stocks. La dernière en date a eu lieu les 16 et 17 novembre, au Super U de Melesse. « Ça a bien marché, on a récolté 1470 kg de marchandises », indique Mme Rault, saluant au passage la générosité des donateurs, qui ne faiblit pas malgré la crise. Une chance, car les dons représentent plus de la moitié (52%) des ressources des Restos du Cœur.

Enfin, l’association peut encore compter sur le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD), qui finance 23% des repas distribués aux Restos du Cœur. Mais cette aide pourrait être supprimée dès 2014, les chefs d’Etat européens n’étant pas parvenus à s’accorder sur la survie du programme. Un manque à gagner qui diminuerait d’autant les possibilités d’action auprès des plus démunis.

« Les Restos du Cœur, ce n’est pas que de la distribution alimentaire, rappelle Marie-Dominique Hublot, la responsable adjointe, « c’est aussi de l’aide à la personne ». Selon les besoins, les bénévoles accompagnent et encouragent l’insertion des bénéficiaires en les conseillant dans leurs démarches, en les orientant vers des partenaires sociaux, des chantiers d’insertion, tels que les « Jardins du Cœur » à Rennes, ou encore vers « Les Toits du Cœur » pour une aide au logement… « Nous avons la satisfaction de voir des personnes s’en sortir ».

Les Restos essaient aussi de développer des activités culturelles et de loisirs. Des cours d’informatique gratuits sont régulièrement proposés, en partenariat avec la Communauté de communes du Val d’Ille. Autre action mise en place cette année : « On a envoyé deux familles monoparentales en vacances », témoigne Annick. « C’était la première fois qu’ils partaient ». Cette opération, qui s’est révélée très positive, sera reconduite en 2013, avec 3 ou 4 autres familles.

Au centre de distribution, les bénéficiaires disposent d’un espace cafétéria, d’un coin bébé pour s’approvisionner en produits infantiles (lait, petits pots, couches, produits de soin), d’un vestiaire pour renouveler leur garde-robe… « On a aussi une coiffeuse professionnelle bénévole qui vient régulièrement ».

Mais tous ces services demandent de l’espace, d’autant que le public accueilli est de plus en plus nombreux. Heureusement, la Communauté de communes du Val d’Ille, qui met gratuitement les locaux à disposition, réalise une extension, à côté de la réserve. Le vestiaire, le coin bébé et le salon de coiffure s’y installeront, tandis que la pièce libérée accueillera la cafétéria… ce qui permettra d’agrandir l’espace distribution.

Jusqu’au 28 mars, les Restos du Cœur de Melesse sont ouverts tous les jeudis, de 13h30 à 16h30. Le centre de distribution concerne les habitants du Val d’Ille et du Pays d’Aubigné, soit 20 communes. Contact : 02 99 69 35 20.

Joëlle Le Dû

Tags: , ,

Laisser un commentaire

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »