Le Cabaret Nomade jette l’ancre à Gahard

9 novembre 2010

susanne-troupeAccueillie en résidence permanente depuis le mois de mai dans la nouvelle salle de spectacle « L’Emeraude », à Gahard, la compagnie Le Cabaret Nomade lance sa première saison culturelle le 6 novembre prochain. L’occasion de présenter cette troupe haute en couleur, qui fait souffler un vent de fantaisie et de dynamisme sur la commune. 

Créée en 2005, la compagnie du Cabaret Nomade est née de la rencontre entre deux artistes, Susanne Ladwig et Philippe Lecacheux, issus de deux univers artistiques différents : le théâtre et la musique.

Comédienne et metteur en scène, Susanne Ladwig a fait des études en arts du spectacle en Allemagne, son pays natal, puis à Rennes, où elle est arrivée à l’âge de 20 ans, dans le cadre d’un programme d’échanges européens. Après l’obtention d’un DEA, elle évolue dans divers théâtres, en Allemagne (à Düsseldorf et à Hambourg), puis à Paris, où elle travaille comme assistante de mise en scène dans de petites compagnies. Forte de son expérience, elle crée alors sa propre troupe, « Le Cabaret Nomade », et revient en Bretagne en 2006.

Musicien, Philippe Lecacheux joue de la clarinette et du tuba dans différentes formations, comme « L’Oriental Taraf Express » ou « Les Meshiguenes », avec une prédilection pour les musiques des pays de l’Est (klezmer, yiddish…) et la musique contemporaine. Membre de l’association Nédiela, il a participé à la création du festival de musiques traditionnelles et improvisées « Les arts à Gahard » en 2004. Depuis 2005, il met son talent et son imaginaire au service des spectacles qu’il crée avec Susanne Ladwig, au sein du Cabaret Nomade, tout en poursuivant ses expériences musicales.

« L’idée de la compagnie, c’est de travailler sur le mélange musique-théâtre, de créer des spectacles où la musique joue un vrai rôle. D’où l’intérêt, pour nous, de travailler ensemble », explique Susanne. Sur ce principe, le Cabaret Nomade a déjà donné naissance à trois spectacles : « Ce que vous me racontez sur le vaste monde », une première pièce, créée en 2006, « Trois devinettes », et « Pas content », deux spectacles jeune public. Des pièces où dialogues et morceaux de musique alternent, se répondent et se complètent, racontant, chacun à leur manière, une histoire, avec le même pouvoir expressif. « La musique sert à planter un décor, à créer l’atmosphère d’un lieu, à souligner une action dramatique ou encore à rendre palpables les sentiments et les pensées des personnages ».

Le Cabaret Nomade orchestre aussi des animations de rue et des événements festifs réunissant différents artistes (musiciens, danseurs, comédiens…), comme « La Jungle à Gahard », organisée pour le festival « Les Arts à Gahard », en 2007.

En parallèle à ses activités de création, la compagnie mène des projets pédagogiques, qui lui permettent de transmettre sa passion pour le spectacle vivant. En 2008, par exemple, elle a dirigé une cinquantaine d’enfants, acteurs, chanteurs et instrumentistes des écoles de musique de l’Illet et du Pays de Liffré dans un spectacle autour d’un conte yiddish et de la musique klezmer, « Le prince qui se prenait pour un coq », présenté au festival Les Arts à Gahard, la même année. Elle encourage également la pratique amateur en proposant des cours et des stages de théâtre pour tous les âges, à Gahard, bien sûr, mais aussi à Saint-Aubin-d’Aubigné, où Susanne anime depuis deux ans les ateliers théâtre adultes et enfants du Club Arlequin, et à Dinard, où elle dirige la troupe Din’Art en Scène de la section théâtre de l’Amicale Laïque, depuis trois ans.

Une compagnie en résidence

Déjà bien connu des habitants de Gahard à travers ses spectacles et ses ateliers théâtre, Le Cabaret Nomade s’est vu proposer, il y a deux ans, une résidence permanente dans la commune, dans le cadre d’une convention de partenariat avec la municipalité. En effet, la salle polyvalente devant être rénovée, la commune avait l’ambition d’en faire une véritable salle de spectacles, avec une programmation culturelle annuelle, et elle cherchait une compagnie pour la faire vivre. Une aubaine pour le Cabaret Nomade : « Ça nous intéressait d’avoir un lieu d’attache et une salle pour répéter nos spectacles ». En contrepartie, la troupe est chargée de la programmation de spectacles vivant dans ce lieu, en parallèle aux spectacles retransmis sur écran géant et aux manifestations organisées par les associations locales.

Baptisée « L’Emeraude », la nouvelle salle culturelle a été inaugurée le 29 mai dernier. Dotée d’une grande scène ouverte de 100 m2 et d’une capacité d’accueil de 300 places assises, elle offre un beau potentiel. « Ce qui est important, c’est qu’il se passe quelque chose régulièrement dans cette salle, que ce soit un lieu vivant. On espère pouvoir proposer au moins un spectacle toutes les six semaines », confie Susanne Ladwig, en tant que directrice artistique du lieu. Bien sûr, tout dépendra du budget alloué par la municipalité et des subventions obtenues pour faire fonctionner cette salle de spectacle. « L’idée, c’est de travailler avec des partenaires locaux, d’inviter des troupes des environs. On peut proposer une programmation de qualité, sans forcément aller chercher de grandes têtes d’affiche », estime Susanne. « Ça va se mettre en place doucement ».

En attendant, pour l’ouverture de sa première saison culturelle, le Cabaret Nomade propose un spectacle sur le thème de la femme, le 6 novembre prochain, « La Belle n’est pas bête », de la troupe Din’Art en Scène. « C’est un spectacle de cabaret, avec des textes qui vont du théâtre antique au XXe siècle. Il y a des scènes dansées, racontées, parfois sans dialogue… Un vrai kaléidoscope ! », dévoile Susanne. Un spectacle jeune public est également programmé, le dimanche 19 décembre après-midi, « L’Ogrelet », de Suzanne Lebeau. À vos agendas !

Joëlle Le Dû

Laisser un commentaire

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »