La halte TER de Saint-Germain-sur-Ille a été réaménagée

3 avril 2013

halte-gare-st-germainLancés en septembre 2012, les travaux de réaménagement de la halte ferroviaire de St-Germain-sur-Ille sont aujourd’hui terminés. Les usagers disposent désormais d’une aire de stationnement plus spacieuse, de box à vélo individuels et d’un accès au quai sécurisé.

La ligne TER Rennes-Saint-Malo, qui dessert Saint-Germain-sur-Ille, connaît un vif succès. Entre 2008 et 2012, elle a vu sa fréquentation augmenter de +18 %. À St-Germain-sur-Ille, la SNCF comptabilisait 122 voyageurs en 2009. Il faut dire que la halte est plutôt bien desservie, avec 11 trajets quotidiens permettant de rejoindre Rennes en une vingtaine de minutes et 14 retours.

En 2011, la commune de Saint-Germain-sur-Ille a donc commencé à réfléchir à un projet d’extension de la halte et négocié un transfert de gestion d’une partie du site avec RFF. Puis elle a sollicité la Communauté de communes pour obtenir un cofinancement de l’aménagement. Au même moment, le Val d’Ille était en train de mener une étude sur le schéma directeur des modes doux du territoire. « La conclusion était qu’il fallait en priorité développer les pôles d’échanges intermodaux et aménager des liaisons piéton-cycle sécurisées pour rejoindre ces points », rappelle la chargée de mission, Lucie Calvet. La Communauté de Communes ayant pris la compétence pour l’aménagement des pôles d’intermodalités, elle a donc poursuivi la réflexion engagée par la commune.

Les travaux ont débuté le 17 septembre 2012. L’aire de stationnement a été restructurée et agrandie, passant d’une vingtaine de places à 46. « Cela peut paraître faible par rapport au potentiel de croissance du TER, mais l’objectif est d’encourager les déplacements doux », explique Lucie Calvet. Dans cette optique, une liaison piéton-cycle (1,2 km) a été aménagée entre le bourg de St-Germain et la halte TER, et 10 box à vélo individuels sécurisés ont été mis en place pour compléter les stationnements deux roues existants. Un arrêt minute et un arrêt de car ont également été réalisés, sachant qu’une desserte scolaire est désormais assurée sur le site. Enfin, le parking  a été doté d’un éclairage public et l’accès au quai a été sécurisé. « Bien sûr, l’accessibilité pour tous a été recherchée partout », souligne Lucie Calvet.

L’aspect environnemental a également été pris en compte : gestion des eaux pluviales par la mise en place de noues et de pavés engazonnés pour les places de stationnement, éclairage en fonction des horaires de train pour limiter la consommation électrique, aménagements paysagers réalisés avec du châtaigner breton et des plantations d’essences locales… La liaison cyclable a aussi fait l’objet d’une attention particulière (couleur du sablé, bordures…), puisqu’elle est située dans le périmètre de protection d’un château classé monument historique. « Cette liaison douce présente un fort dénivelé entre le lieu-dit La Basse Rue et le bourg, mais des vélos à assistance électrique peuvent pallier cette difficulté », estime Lucie Calvet. « Nous allons aussi essayer de mettre en place un système d’auto-stop organisé entre le bourg et la halte TER, à partir de septembre ».

Bref, tout est fait pour améliorer l’accès des usagers à la halte TER et faciliter le passage d’un mode de transport à un autre. Ces aménagements, qui représentent un coût de 180.000 euros pour la halte et de 150.000 euros pour la liaison douce, sont financés à hauteur de 70% par le Département et la Région. Une inauguration officielle est prévue au printemps.

Laisser un commentaire

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »