De la Bretagne à la Bosnie, le voyage de la chorale Boubamara

3 mai 2012

voyage-bosnieUne petite coccinelle, nommée Boubamara, a entrepris un long voyage vers la Bosnie-Herzégovine, du 13 au 20 avril. Elle a vu et vécu tant de choses extraordinaires, qu’elle souhaite les partager avec le plus grand nombre. Voici son histoire…

Elle a dû traverser la France, l’Allemagne, puis l’Autriche, la Slovénie, la Croatie, avant d’arriver enfin en Bosnie. Lasse de son long voyage, elle fut cependant revigorée par l’accueil exceptionnel qui lui fut réservé. Ses amis de l’association Osman Dzafic à Prijedor (république serbe de Bosnie) étaient si heureux de concrétiser cet échange tant attendu ! Les bras et le cœur ouverts, les familles ont accueilli Boubamara et ses amis dans leur maison.

Vous vous demandez ce qu’elle venait faire si loin de chez elle ? Eh bien, elle est venue pour chanter ! Mais pas seule ! Elle avait à ses côtés une cinquantaine de saltimbanques, tous animés par le même désir : donner, partager des moments exceptionnels par le biais d’activités artistiques, au-delà des clivages religieux, ethniques… La chorale Boubamara de Montreuil-sur-Ille avait emmené son répertoire des Balkans, de même que la fanfare rennaise « Les Zazous ». Des musiciens au répertoire traditionnel ont été les ambassadeurs de notre musique et de nos danses bretonnes. De jeunes jongleurs de Redon ont émerveillé petits et grands par leur adresse. Deux artistes peintres, Anne et Philippe Pengrech, ont mené un projet d’exception sur le thème de l’identité, avec les scolaires. Tambour battant, ateliers et concerts partagés se sont enchaînés : concert à Sanski Most, à Ljubja, à Kozarac ; ateliers d’initiation à la jonglerie, à la percussion corporelle, à la danse bretonne dans les écoles ; travail sur l’identité par le dessin à l’école de Kozarac…

Pour finir, savez-vous ce qu’a réussi à faire notre petite coccinelle française avec tous ses amis ? Ensemble, ils ont relevé un défi, au-delà des difficultés administratives et politiques : organiser, pour la première fois, un festival de rue à Prijedor. Quoi d’exceptionnel ? En France, nous avons tant de festivals gratuits ! L’accès à la culture est si aisé pour nous. Ce n’est pourtant pas chose simple de mettre en place un tel projet, dans ce beau pays meurtri par la guerre. Permettre un tel brassage de populations avec comme seuls outils des talents artistiques ? Une utopie ? Vous avez raison. Leur outil principal à tous, Français et Bosniens, était leur coeur ! Que d’émotions à chanter avec les femmes et les hommes de l’association Osman Dzafic le même répertoire ! Quelle aisance dans la transmission des danses et musiques traditionnelles ! Quel défi d’afficher le travail artistique d’enfants, en grande majorité musulmans, dans une des rues principales de Prijedor, en République serbe de Bosnie.

Au-delà du projet artistique, notre petite coccinelle et ses amis ont vécu une aventure humaine extraordinaire. Tel le battement d’ailes du papillon qui déclenche une tempête à l’autre bout du monde, elle a réussi le pari fou de rassembler le coeur des hommes et des femmes au travers de moments certes éphémères, mais intenses. En espérant que la graine semée germe un jour…

Laisser un commentaire

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »