Portrait

Martin Coudroy, un musicien aux multiples talents

Depuis le 12 décembre, l’artiste Martin Coudroy a choisi Vieux-Vy-sur-Couesnon et la section « Culture, art et patrimoine » du comité de fêtes pour concevoir, écrire, créer et répéter… mais également tester ses programmes musicaux, qu’il présente ensuite avec sa « compagnie de spectacles vivants en musique ».  Accordéoniste, violoniste, flûtiste, chanteur et comédien, Martin Coudroy est un artiste aux multiples talents. Formé par Marc Peronne, une référence incontournable de l’accordéon diatonique, il s’est forgé un solide parcours axé sur la musique traditionnelle française et européenne. Il s’intéresse d’abord au jeu pour la danse en bal folk et en fest-noz. Puis il se passionne pour la musique scandinave et se spécialise dans les musiques suédoises, qu’il étudie lors de séjours en Suède. Au gré des rencontres et des projets, il prend goût à la musique contemporaine, au swing manouche, à la chanson, au conte ou encore à la danse contemporaine. Les domaines de prédilection…

lire »

Jivko Sedlarski, l’art pour tous et partout !

Depuis février 2012, l’artiste de renommée internationale Jivko Sedlarski a installé son atelier à Vieux-Vy-sur-Couesnon, dans le moulin de Gué Morin. Les 8 et 9 décembre, il ouvre pour la première fois ses portes au public. Une occasion unique de découvrir son travail et ses œuvres prestigieuses. Ses sculptures monumentales s’exposent et s’implantent un peu partout en Europe et dans le monde, de la Bulgarie, son pays natal, à la France, son pays d’adoption, en passant par le Parlement européen, l’Allemagne, la Belgique, la Suisse, la Slovénie, l’Espagne, l’Angleterre, les Etats-Unis, la Chine, le Liban… Artiste plasticien de talent, Jivko Sedlarski est régulièrement sollicité pour embellir des espaces publics ou privés. On lui doit notamment l’impressionnante robe en acier inoxydable, qui trône sur le parterre de verdure entre le cinéma et le bowling de Cap Malo, à La Mézière. C’est lui, également, qui a réalisé le décor intérieur du Bowling…

lire »

Lever de rideau sur la Compagnie OCUS

Une troupe d’artistes a posé ses valises pour cinq ans à Saint-Germain-sur-Ille. Depuis janvier, la Compagnie OCUS travaille à la composition de plusieurs spectacles. Après avoir participé aux « Escales au Val d’Ille » en septembre, elle sera au festival Val d’Ille en scène, le 6 octobre prochain, pour nous présenter son spectacle, en cours de création : « Bistrodocus ». Et le 21 octobre, elle nous invite à venir découvrir sa résidence d’artistes à l’occasion d’une inauguration festive. Les habitués du festival Val d’Ille en Scène ont certainement déjà entendu résonner ce nom : OCUS. La compagnie « Optimiste Créatrice d’Utopies Spectaculaires », selon sa définition, rassemble des comédiens âgés de 24 à 40 ans. Une joyeuse bande d’artistes issus d’univers différents qu’une chose rassemble : l’envie de faire rire le public en le faisant réfléchir au monde d’aujourd’hui. Depuis sept ans, ils participent au festival de théâtre du Val d’Ille en jouant leurs spectacles. Ils s’y sont…

lire »

Ils ont terminé le mythique 100 km de Millau !

Un petit groupe de cinq coureurs à pied de Saint-Aubin d’Aubigné a emprunté le minibus communautaire pour aller repousser ses limites. Il a participé au « 100 km de Millau » en septembre. Une course mythique qu’ils ont tous terminée. Retour sur leur expérience.  Qui a dit que la course à pied c’était de la rigolade ? Attention, le jogging du dimanche matin en une demi-heure ce n’est rien comparé aux 100 km de course qu’ont avalés cinq membres des Foulées Saint-Aubinoises ! 100 km, oui, et pourtant, ce ne sont pas des super-héros, juste des passionnés de course à pied, qui ont relevé le défi, en ce 24 septembre dernier. D’après eux, ce n’est qu’une question d’entraînement, et de motivation. N’empêche ! Chapeau bas. Jean-Marie Chrétienne, Christian Brière, Bernard Jouffe, Nanou Jouffe et Gérard Mareau ont participé à la course du 100 km de Millau, dans l’Aveyron (région Midi-Pyrénées). Une course à pied de…

lire »

Mouazé rend hommage à un jeune aviateur américain, mort pour la France

Le 10 juin 1944 a été une date marquante de la période de la Seconde Guerre mondiale pour la commune de Mouazé. Ce jour-là, un pilote américain, jeune lieutenant  de 24 ans, William Marchant, s’écrase sur la commune au lieu-dit « La Drolais »,  aux commandes de son avion de chasse, abattu par la DCA allemande, aux environs de 16 h.   Le corps sans vie du jeune pilote originaire de Deltaville (État de Virginie, USA) est extrait du cockpit par des cultivateurs. Les soldats allemands arrivés sur les lieux s’emparent des papiers et de la montre de l’aviateur, laissant aux Mouazéens présents la prise en charge du corps du malheureux, qui sera d’abord transporté chez M. Esnault, au « Pré Piquet ». Cet épisode est rappelé dans l’ouvrage d’Alain Chevrel, « Mouazé, de la découverte aux racines » (p.239-241). Y sont notamment évoquées les funérailles qui attireront de nombreux Mouazéens, mais aussi de nombreux habitants…

lire »

Daniel Cueff, nouveau conseiller régional

Maire de Langouët et président de la Communauté de communes du Val d’Ille, Daniel Cueff, 55 ans, siège pour la première fois au Conseil régional. Elu de Bretagne Ecologie sur la liste de Jean Yves Le Drian, il a été nommé délégué à l’Eco-FAUR et à l’Etablissement public foncier régional. Interview. M. Cueff, vous êtes le co-président fondateur de « Bretagne Ecologie », créé le 17 mars 2009, pourquoi avez-vous lancé ce mouvement ? Tous les adhérents de Bretagne Écologie ont milité avec Europe Ecologie pour les élections européennes, ça nous paraissait extrêmement important qu’il y ait des élus écologistes au Parlement européen. Mais nous savions que, si nous voulions aller plus vite et plus loin dans la prise en compte des questions écologiques en Bretagne, il nous fallait absolument travailler un accord programmatique au premier tour des élections régionales. Parce que nous avions la chance d’avoir un président sortant qui avait…

lire »

André Bienvenu publie un nouvel ouvrage

Deux ans après sa passionnante trilogie « Les Braises de la vie », le Bettonais André Bienvenu publie aujourd’hui un nouvel ouvrage en français et gallo : « La santé en pays gallo ».  Comme toute langue, le gallo est une manière de dire le monde. De fait, c’est aussi une manière de se dire, de dire son corps comme les maladies qui peuvent l’affecter… et bien évidemment, les soins qui permettent de les guérir ou, du moins, de les atténuer. Avec ce travail sur le « portement en Haote Bertagne », sous la forme d’un dialogue avec son petit-fils Kevin, André Bienvenu apporte une précieuse et nouvelle contribution à la culture gallèse. Tous ceux qui souhaitent entretenir et développer la pratique et la connaissance du gallo disposent ainsi d’un nouveau et précieux matériau de choix. L’ouvrage se divise en trois parties. Le premier livret se présente comme un lexique terminologique de mots et d’expressions en langue…

lire »

Le distillateur ambulant et son alambic

Annoncée pour le 1er janvier 2013, l’abolition du privilège des bouilleurs de cru sonne le glas d’un métier artisanal ancré dans la tradition rurale, celui de distillateur ambulant. En Ille-et-Vilaine, ils ne sont plus que trois à perpétuer ce savoir-faire ancestral qui permet de transformer le cidre en eau de vie. Rencontre avec Olivier Blanchard, jeune distillateur du pays de Combourg.  Au détour d’une petite route de campagne, on peut encore observer, à certaines périodes de l’année, une curieuse machine à quatre roues, qui crache la fumée… L’alambic est reparti pour un tour de chauffe. Cette année encore, il stationne quelque temps à l’atelier public de Tinténiac. « Il faut bien le regarder, parce qu’il est en sursis ». Bonnet enfoncé jusqu’aux yeux, dans le froid du petit matin, le distillateur ambulant s’active autour de la machine, un alambic en cuivre de 1948, acheté dans le Calvados. Héritier d’un savoir-faire ancestral, Olivier…

lire »

Jean-Louis Tourenne a quitté la présidence du Val d’Ille

Après avoir passé quatorze années à la tête du Val d’Ille, Jean-Louis Tourenne, président de la Communauté de communes depuis sa création, transmet le flambeau à Daniel Cueff, maire de Langouët.  Le Petit Rapporteur : Qu’est-ce qui a motivé votre décision de ne pas vous représenter à la présidence du Val d’Ille ? Jean-Louis Tourenne : J’avais vraiment mauvaise conscience. C’est quelque chose qui vous taraude quand vous vous apercevez que vous ne donnez pas le temps nécessaire pour que ça fonctionne. Quand j’ai été élu Président du Conseil général, j’avais l’impression que j’arriverai à m’organiser suffisamment pour retrouver le rythme antérieur. Or je n’ai jamais réussi, et ça a été de pire en pire. D’autre part, il y a un moment où il faut passer la main… et on ne le fait jamais si on ne se fait pas une douce violence. C’est presque comme une rupture amoureuse quand…

lire »

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »