70 km de haies ont été plantés sur le Val d’Ille

12 janvier 2014

Lancé sur le Val d’Ille en 2010, le programme Breizh Bocage se termine cet hiver. Ce dispositif régional avait pour objectif de reconstituer le maillage bocager essentiel à la protection des masses d’eau et à la biodiversité. Le point sur les campagnes de plantation et les projets. 

Principalement destiné aux agriculteurs, mais accessible aussi aux collectivités publiques et aux particuliers, le dispositif régional Breizh Bocage (2007-2013) proposait une prise en charge totale des dépenses liées à la reconstitution du bocage. Sur le Val d’Ille, depuis 2010, trois campagnes de plantation ont été réalisées et la quatrième s’achève cet hiver. Au total, ce sont près de 70 km de haies et 4,4 hectares de bosquets qui auront été plantés pour 192 projets pris en charge. Ces plantations représentent un coût de 657 766e, tout compris. Comparée à l’enveloppe de 20 Me consacrée à ce dispositif à l’échelle régionale, la part du Val d’Ille est assez conséquente.

« En termes quantitatifs, les objectifs ont été globalement atteints », estime Aude Pelichet, élue référente de la commission « corridors écologiques et bocage, qui regrette toutefois que les secteurs pauvres en bocage soient les plus difficiles à toucher. D’un point de vue qualitatif, le bilan est assez mitigé : 75% des haies ont été plantées à plat pour seulement 25% sur talus. Dommage, car les talus boisés jouent un rôle hydrologique et écologique plus important. D’autre part, les pertes sont assez nombreuses parmi les plantations réalisées. Plusieurs facteurs ont pu y contribuer : animaux, qualité des plants ou de la plantation, négligence des agriculteurs…

« D’une façon générale, il y a un manque d’appropriation du projet par les bénéficiaires », constate Céline Lévêque, technicienne environnement au Val d’Ille. Le désintérêt pour les questions liées à la préservation et à la gestion du bocage, notamment, rend incertaine la pérennisation des plantations. Parallèlement, l’absence de régénération naturelle des haies vieillissantes, du fait d’un entretien trop rigoureux, compromet leur préservation.

Partant de ces constats, un certain nombre d’orientations ont été définies. « Il y aura probablement un programme Breizh Bocage 2, mais avec des critères d’éligibilité différents », prévoit Aude Pelichet. En attendant, les plantations se concentreront sur les secteurs prioritaires identifiés par la « Trame verte et bleue » et le long des chemins de randonnée.

Les animations vont également se poursuivre en mettant davantage l’accent sur la formation (prévention, entretien, gestion). Dans cette optique, la Communauté de communes va continuer l’expérimentation des plans de gestion du bocage à l’échelle des exploitations, initiée en 2013. « C’est un outil qui permet de connaître le potentiel du bocage et de définir des objectifs de gestion et de valorisation du bois », explique la technicienne. « Nous en avons déjà réalisé trois, la démarche a été bien accueillie ».

L’objectif est d’inciter les agriculteurs à avoir une gestion durable de la haie en leur montrant son intérêt économique et en développant sa valorisation via la filière bois énergie, mais aussi la production de bois d’œuvre (charpente, bardage, poteaux…). « L’idée est d’utiliser du bois issu du bocage local dans les constructions des collectivités », explique Aude Pelichet.

N°143 – Avril-Mai 2014

Lire le dernier numéro

15.000 exemplaires
Édité depuis août 2000

Archives

Infos minute

Délai supplémentaire pour l’enquête auprès des ménages

Une étude pour la mise en place éventuelle d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (O.P.A.H.) est en cours sur le territoire de la Communauté de…

lire »

L’Espace Info Energie : un service 100% gratuit

Les particuliers qui souhaitent obtenir des informations sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables peuvent désormais appeler gratuitement leur espace Info-Energie au 0805 203…

lire »

Un nouveau Programme local de l’Habitat

Après un an de travail et de concertation, le conseil communautaire du 25 février a définitivement approuvé le 2nd Programme local de l’Habitat (PLH) du Val…

lire »

Casting ados

URGENT ! Casting ados Casting ados pour « West Coast », long métrage de Benjamin Weill dont le tournage aura lieu cet été en Bretagne. La production recherche…

lire »

Rencontre de lecteurs

La Communauté de communes du Val d’Ile organise, le 8 février à 15h, à la médiathèque de Melesse, une rencontre de lecteurs pour parler des…

lire »